Ces élections voient la CGT se maintenir très largement en tête (avec un recul de 0.3 %). Comparés avec ceux de 2015, les résultats font apparaître une grande stabilité. La CGT et Sud (en réunissant à elles deux plus de 50 % des voix)  conservent la possibilité de bloquer la mise en oeuvre d'accords d'entreprise avec lesquels elles ne seraient pas d'accord.

Sur 31 CSE (Conseils Sociaux et Economiques), la CGT en remporte 25.

Ci-dessous le communiqué de notre Fédération.